Accueil » Poésie » Automne Occitan.

Automne Occitan.

Le soupir du vent d’Octobre à travers les forêts,

Rappelle la douceur triste de la sève, mille fois goûtée.

Élevant leurs doigts démoniaques à travers la Lune crochue,

Les arbres nous confrontent à leur feuillage perdu.

 

L’Automne dans les Pyrénées exalte la nostalgie,

De ce temps oublié, pourtant plein de magie.

Remémorons-nous, enfants d’Occitanie,

Les traditions, les loups, pour une seule nuit.

 

Le sabbat de Samain autorise des ébats

Entre le monde des Hommes et celui d’ici-bas.

Que celui qui fornique avec ces contes anciens

Se voit offrir par le Drac le plus grand des festins.

Et que cette Bête immonde, par cent fois conjurées,

Brandisse l’étendard de nos croyances méprisées.

 

Enfin, le vent de gémir s’arrête,

Faisant grincer longtemps l’ultime note de la fête,

Et les démons de fuir au coin de nos têtes s’empressent,

Abandonnant pour un an l’orgie et l’allégresse.

Mais le Drac reviendra, courant dans nos contrées,

Emportant dans sa ronde ces légendes trépassées.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s