Accueil » Poésie » L’Âme Contraire

L’Âme Contraire

Dans ma quête intérieure, deux camps se sont opposés,
L’un nihiliste, l’autre spirituel,
S’affrontant malgré leur évidente parenté
Même si l’un prône le bref et l’autre l’éternel.

Je suis exténué par la recherche hermétique
Du sens de nos vies, pourtant très limitée
Par mille conditions dictées par l’esprit pratique
Qui sont toutes barrières à ma vérité:

On se moque de ceux, qui par vanité,
Iront cracher leur haine sur les dogmes des sages,
Mais ne serait-ce pas plutôt s’éclairer
D’agir de la sorte, très loin de leurs rivages?

Mon âme est contraire et ma volonté bossue,
Progrès de l’esprit ou abîme mortuaire?
Il me semble cependant que vouloir ce calvaire
Est une triste imitation d’auteurs reconnus.

L’heure n’est plus à se plaindre du haut d’une Tour d’Ivoire
Aux fumeries d’opium,  à l’accalmie ou l’ivresse
Que procure la douleur interne, celle que l’on fait voir,
Non! Édictons ici une nouvelle sagesse…

Beaucoup ont prophétisés une nouvelle ère,
Et son aube se lève tout au fond de nos cœurs.
Là voilà, elle arrive, on la sent dans l’atmosphère,
Et elle porte en elle une si belle chaleur.

Pourtant, l’Univers est voué au Chaos, nous dit la physique,
Peut-être y aura-t-il un recommencement ensuite,
Mais il serait tellement plus simple de partir en ermite
Au plus profond de sa tête, dans un élan romantique…

Alors, sachant cela, devons-nous toujours attendre la Lumière,
Si l’on se voit incapable d’atteindre son éclat?
Nul ne se connait soi-même, même si nombreuses sont les manières
La forêt reste un appel silencieux entendu par mes pas.

Devons-nous nous enfouir dans la compassion de la vie,
Et mépriser tous ceux qui sont dénaturés?
En aucun cas l’espoir mais partout la folie,
A devenir un doux dingue, me voilà résigné.

Une pile de bonheur surplombé d’insanité
Apportant le rire et la joie comme expérience mystique
Vivant simplement, ainsi nous fûmes crées,
Sans s’embêter d’un entourage fabriqué en plastique.

Trouver le vrai chez les autres, tout comme chez soi
Se reconnaître en chaque créature, telle est la divinité,
Au carrefour des dogmes, pas d’autels couverts de soie
Mais une âme vibrante de toute sa vérité.

Si l’on ne peut savoir comment sera demain,
Cueillons dès aujourd’hui les roses de la vie,
Quoi qu’il en soit nous resterons dans l’Eden
Dans nos esprits réside le goût du Paradis.

Pourquoi chercher à savoir dans quel but nous sommes là,
Mis à part s’amuser et parcourir le monde (in)connu,
Chanter, rire, connaître le désespoir comme la joie,
Finir notre vie en sachant que l’on a vécu.

Toute forme d’Art est une passerelle vers soi-même.
A chacun d’explorer celui qui nous convient,
C’est de cette façon qu’on trouvera le « Soi » qu’on aime.
Et par cette occasion ce « lui » qui nous convient.

Créer, c’est réaliser sa conscience
Vouloir l’extrapoler jusqu’à n’en plus pouvoir,
Une exploration des tréfonds, dont certains parfois noirs,
De celui que l’on est, en dehors des circonstances.

Je concluerai donc en proclamant finie
La thérapie entamée par l’écriture
Je sais désormais que pour être qui je suis
Il me faut affronter même le plus dur.

Toujours suivre mon instinct, et pourtant tenir compte
De la vie autour de moi, de ceux qui m’apportent
Et laisser vivre les autres en restant dans mes contes
Mais sans les mépriser, car eux aussi importent.

Je me suis trouvé, je crois, et je décide donc
D’apporter du bonheur à toute la création
Cela fera plaisir à ce qui vit en moi,
De mon être intérieur je dois être un bon roi.

Se laisser guider par la belle folie,
Profiter, être tenté par tout les plaisirs
Quand certains voudront mon silence comme répit
J’irai conter à d’autres tous mes souvenirs.

La tristesse sera elle aussi au rendez-vous,
Mais il faudra tenir pour voir pointer  le rire !
Jamais je ne serai de ceux qui, dans la peur de souffrir
Laissent tout ce qu’ils sont et font un garde-à-vous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s